😃 Nous sommes en ligne.

📰 Amazon, Google et Twitter sur les lois sur la confidentialitĂ©

La confidentialitĂ© des donnĂ©es a occupĂ© le devant de la scĂšne ces derniĂšres annĂ©es, car l’Union europĂ©enne et l’État de Californie ont chacun adoptĂ© des lois historiques sur la protection des consommateurs qui ont ouvert la voie Ă  des changements Ă  grande Ă©chelle. Et tandis que les grandes entreprises de technologie s’adaptent toujours Ă  un patchwork croissant de rĂ©glementations rĂ©gionales, elles se prĂ©parent Ă©galement Ă  une Ă©ventuelle loi fĂ©dĂ©rale sur la confidentialitĂ© des donnĂ©es aux États-Unis.

Les responsables de la confidentialitĂ© de Google et Twitter, ainsi que le responsable de la confiance d’Amazon pour Alexa, ont discutĂ© mardi du paysage de la confidentialitĂ© au CES 2021, chacun invitant Ă  de nouvelles rĂ©glementations tout en affirmant que les entreprises technologiques doivent faire un meilleur travail pour ĂȘtre transparentes dans leur collecte de donnĂ©es. efforts.

Lors de la discussion, le chef de la confidentialitĂ© de Google, Keith Enright, a confirmĂ© que la sociĂ©tĂ© restait sur la bonne voie pour Ă©liminer progressivement les cookies tiers de son navigateur Chrome d’ici 2022. Voici les thĂšmes sur lesquels les trois responsables techniques se sont concentrĂ©s concernant l’avenir des rĂ©glementations en matiĂšre de confidentialitĂ© en Europe et aux États-Unis. États.

La norme européenne

L’Union europĂ©enne accorde depuis longtemps de la valeur Ă  la vie privĂ©e et Ă  la protection des donnĂ©es, deux droits inscrits dans les traitĂ©s de l’UE et dans la charte des droits fondamentaux de l’UE. Mais Enright a dĂ©clarĂ© que la mise en Ɠuvre du rĂšglement gĂ©nĂ©ral sur la protection des donnĂ©es en 2018 Ă©tait un moment charniĂšre pour toutes les entreprises opĂ©rant dans le monde.

«Le RGPD
 a Ă©tĂ© un formidable catalyseur pour que les entreprises du monde entier adaptent leurs programmes de protection de la vie privĂ©e dans une optique plus europĂ©enne», a-t-il dĂ©clarĂ©.

InterrogĂ©, le directeur de la confiance d’Amazon pour Alexa Anne Toth a dĂ©clarĂ© que le rĂšglement avait considĂ©rablement amĂ©liorĂ© la sensibilisation gĂ©nĂ©rale Ă  la confidentialitĂ© des donnĂ©es. «Je ne sais pas si le RGPD a beaucoup changĂ© pour les clients europĂ©ens», a-t-elle dĂ©clarĂ©, soulignant les engagements de longue date de l’Europe en matiĂšre de confidentialitĂ©. «Je pense que cela a eu plus d’effet Ă  l’échelle mondiale pour les personnes concernĂ©es – les individus – qui vivent dans des pays qui n’ont pas de lois omnibus sur la protection des donnĂ©es.»

Les Ă©toiles s’alignent aux États-Unis

Avec l’arrivĂ©e de l’administration Biden, les États-Unis pourraient bientĂŽt avoir une loi fĂ©dĂ©rale sur la confidentialitĂ© des donnĂ©es.

Le directeur de la protection de la vie privĂ©e de Twitter, Damien Kieran, est «optimiste» quant Ă  son adoption dans les deux prochaines annĂ©es, le qualifiant de «tardif». Il a Ă©galement dĂ©clarĂ© que les diffĂ©rends transfrontaliers sur les donnĂ©es entre l’UE et les États-Unis ajouteraient un impĂ©ratif supplĂ©mentaire, bien que cela puisse ĂȘtre rĂ©solu par un dĂ©cret sinon par une lĂ©gislation.

Enright convient que «les stars sont mieux alignĂ©es» maintenant pour faire adopter une loi, en particulier aprĂšs l’adoption des lois de l’État de Californie sur la protection de la vie privĂ©e, du California Consumer Privacy Act et du plus rĂ©cent California Privacy Rights Act.

“Si l’histoire est une leçon, cela va ĂȘtre un catalyseur pour une Ă©norme quantitĂ© d’activitĂ© lĂ©gislative au niveau des États au cours des deux prochaines annĂ©es”, a-t-il dĂ©clarĂ©. «Cela tend Ă  augmenter considĂ©rablement les chances si nous pouvons dĂ©velopper la volontĂ© politique au niveau fĂ©dĂ©ral.»

Les conséquences de la fragmentation mondiale

Les dirigeants ont dĂ©plorĂ© les efforts de rĂ©gulation rĂ©gionale et leur inquiĂ©tude face Ă  la «balkanisation» d’Internet.

Kieran de Twitter a dĂ©clarĂ© que des rĂ©glementations disparates ont le potentiel de perturber le niveau d ‘«expĂ©rience globale» qu’une plate-forme peut offrir. Il ne souhaite pas que l’expĂ©rience utilisateur change d’une gĂ©ographie Ă  une autre.

«Je pense que le dĂ©fi de ce que nous voyons avec le bouclier de protection des donnĂ©es ou la localisation des donnĂ©es en dehors du contexte europĂ©en est ce potentiel de balkanisation d’Internet, de balkanisation des services, de localisation des services», a-t-il dĂ©clarĂ©, affirmant que c’Ă©tait un dĂ©fi. tant pour les entreprises que pour les consommateurs.

«Twitter est censĂ© ĂȘtre un endroit oĂč je peux participer Ă  la conversation mondiale», a dĂ©clarĂ© Kieran. «Si ma conversation mondiale se limite aux donnĂ©es des 28 pays d’Europe, ce n’est pas une conversation mondiale, c’est une conversation europĂ©enne.»

Article publié le 2021-01-13 15:29:53

Partagez aussi votre expérience !

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

+ 41 = 45

"Parfait ! Communication fluide ! Travail trÚs agréable ! A bientÎt !" thumbup